Google supprime une application du Play Store car elle contient le mot Android

Google devient de plus en plus strict avec les applications du Google Play Store qui ne respectent pas ses règles.

Google Play Store

Le Google Play s’est toujours différencié des plateformes concurrentes en ne mettant pas une validation “a priori”, c’est-à-dire avant la publication des applications. En moins d’1 heure 30, l’application ou la mise à jour est en ligne et les millions d’utilisateurs Android peuvent alors l’installer. Il y a certes des robots qui vérifient que les malwares les plus connus ne sont pas présents, mais il n’y a aucune vérification manuelle faite à ce moment-là. Ce système est très avantageux pour les éditeurs qui peuvent soumettre très rapidement le contenu, y compris les corrections de bug.

Les limites sont rapidement atteintes, lorsque les malwares n’ont pas été détectés et que des copies vérolées d’applications/jeux populaires sont téléchargées par des milliers d’utilisateurs. La méthode choisie par Google est d’agir “a posteriori”, c’est-à-dire après les retours d’utilisateurs qui indiquent des fonctionnements anormaux ou une description malhonnête.

Il y a peu, près de 60 000 applications ont été supprimées de la boutique afin de supprimer du contenu qui n’avait pas sa place. Hélas ce revirement de cap commence à faire des victimes, car la sélection semble totalement arbitraire. AndroidPolice parlait récemment de l’éviction du jeu Hazard Rush à cause de sa description :

Sit on the edge of your bus, train, subway, office or toilet seat as you evade enemies, trigger bombs, and collect multipliers in pursuit of your high scores. Hazard Rush is half Snake, half Geometry Wars, and half Temple Run (maybe that last one is just SEO).

L’éditeur derrière le jeu voyait ici une manière de faire une blague, mais Google n’a pas eu le sens de l’humour prenant cette description comme un moyen d’être mieux référencé sur le Google Play. La situation a évolué depuis… mais a nécessité la soumission du jeu sous un nouveau nom de package.

L’histoire ne s’est pas arrêtée en si bon chemin, car c’est maintenant au tour d’Android UI Patterns d’être supprimé du jour au lendemain, sans même permettre au développeur de se justifier. Voici la justification de Google :

This is a notification that your application, Android UI Patterns, with package ID com.groidify.uipatterns, has been removed from the Google Play Store.

REASON FOR REMOVAL: Violation of the intellectual property and impersonation or deceptive behavior provisions of the Content Policy. Please refer to the IP infringement and impersonation policy help article for more information.

Cette application était très pratique pour les développeurs car elle regroupait de nombreux liens vers les bibliothèques les plus connues d’Android. A priori il n’y avait aucun problème sur le contenu, dans la mesure où tout était sous licence open source. L’application était même très appréciée des utilisateurs avec plus de 33 000 téléchargements, 2030 avis et une moyenne de 4,85/5. Choqué le développeur a alors notifié ses utilisateurs sur Google+.

Rich Hyndman, un évangéliste Android de chez Google, qui a vu le message a rapidement compris la source du problème : l’utilisation du mot Android dans le titre de l’application. Vous avez probablement remarqué que des centaines d’applications ont aussi cette mention dans leur titre, mais plutôt sous la forme “for Android“.

Sur les guidelines de la marque Android, on peut en effet lire :

“Android” by itself cannot be used in the name of an application name or accessory product. Instead use “for Android”.

En supprimant Android UI Patterns, Google ne fait que respecter les règles que le développeur aurait dû consulter. Parler d’une “Apple-isation” du géant de Mountain View semble donc injustifié ici, mais c’est surtout la méthode employée qui choque. Pourquoi ne pas avoir prévenu le développeur avant la suppression totale ? Il reste toutefois un formulaire permettant de faire appel, mais Google reste généralement inflexible.

La marque Android est bien moins connue que Galaxy comme un sondage récent l’a montré. En voulant protéger ce nom, Google vise donc à ne pas générer de la confusion auprès des utilisateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s